Près de 15 000 emplois aidés devraient être supprimés en 2024, annonce Olivier Dussopt

En marge de l'université d'été du Medef à Paris, Olivier Dussopt a annoncé lundi une réduction du nombre de contrats aidés, majoritairement réservés aux personnes ayant des difficultés à accéder à l'emploi, pour lesquels l'employeur bénéficie d'aides publiques. Cette décision découle de la logique selon laquelle « lorsqu'il y a créations d'emplois, lorsqu'il y a des tensions de recrutement, il est normal que l'emploi aidé soit moins important », a estimé le ministre du Travail qui souhaite que ce dispositif retrouve ainsi son objectif initial d'insertion.

Il a spécifié que ces contrats spéciaux devraient être prioritairement attribués aux « personnes les plus éloignées de l'emploi, aux seniors, aux personnes en situation de handicap, aux moins de 25 ans avec des difficultés de qualification, aux bénéficiaires de minima sociaux ».

À lire aussi France travail : « Nous n’avons pas voulu de Big Bang institutionnel », assure Olivier Dussopt

Olivier Dussopt, dont les propos ont été relayés par l'Agence France-Presse, a précisé que « la diminution va être autour de 15 000 à peu près ». Cependant, il a ajouté que ces chiffres étaient encore sujets à ajustements, compte tenu du fait que le projet de budget pour l'année 2024 ne sera dévoilé qu'à la fin du mois de septembre : « C'est un ordre de grandeur sur lequel nous travaillons encore aujourd’hui et tous les arbitrages ne sont pas rendus. »

Des niveaux supérieurs à ceux de 2018 et 2019

Le ministre a souligné que le no...


Lire la suite sur LeJDD