PPDA, un paria si tranquille

·2 min de lecture
DR

Accusé de harcèlement sexuel et de viol, l’ancien présentateur-vedette du 20 heures n’a jamais voulu se cacher. Notre enquête intégrale.

En cette fraîche matinée de mars, une partie du Paf est entassée dans la basilique Sainte-Clotilde à Paris. Parmi les places assises réservées, au milieu des noms des journalistes de la Une, celui de Patrick Poivre d’Arvor. « Chez TF1, tensions ou pas, il était évident que lui et Claire Chazal seraient présents », confie un collaborateur du groupe audiovisuel. Il était impensable pour PPDA de ne pas rendre un ultime hommage à Jean-Pierre Pernaut. Son camarade d’antenne était son dernier soutien à TF1, celui qui avait répondu à ses victimes supposées : « Ces témoignages sont mensongers. » Arrivé seul avant le début de la cérémonie, PPDA ne s’est pas joint à ses anciens collègues. Il a préféré s’asseoir… parmi des Miss France, avant de repartir sans adresser un mot à qui que ce soit. Depuis quelques mois, son quotidien n’a plus le glamour d’antan. Les déjeuners en ville ont repris timidement mais, à l’exception de son jogging quotidien autour de son domicile, l’ex-star du petit écran semble vivre un long confinement médiatique. Olivier, son frère, et Arnaud, son premier fils, sont de ses rares visiteurs. Celui à qui l’on déroulait le tapis rouge est désormais persona non grata.

Lire aussi:Enquête sur PPDA : deux nouvelles procédures judiciaires pour viol

Après la première plainte pour viol de Florence Porcel, classée sans suite par le parquet pour insuffisance de preuves en février 2021 avant d’être suivie d’une nouvelle plainte à l’automne, il avait continué à « cancaner », à en croire les personnes qui le croisaient alors, persuadé que l’affaire serait vite expédiée. En novembre, le retour à la réalité fut brutal. À la une de « Libération » s’affichaient les visages de huit des vingt-sept femmes qui l’accusent de(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles