PPDA accusé de viols : pourquoi Florence Porcel a-t-elle eu une relation consentie avec lui en 2008 ?

·1 min de lecture

Depuis que Florence Porcel a décidé de porter plainte contre Patrick Poivre d’Arvor pour « viols » et « agressions sexuelles », les témoignages s’accumulent à l’encontre de l’ancien présentateur vedette de TF1. Celui-ci dénonce des « affabulations », quand bien même de nombreuses voix dressent le portrait d’un prédateur méthodique au mode opératoire bien rôdé, usant de son statut et de sa célébrité afin d’abuser de très jeunes femmes. Mais Patrick Poivre d’Arvor compte également de nombreux soutiens, notamment Jean-Pierre Pernaut, et plusieurs personnes se demandent pour quelles raisons Florence Porcel a revu le journaliste en 2008, quatre ans après le premier viol dont elle a été victime. C’est dans les colonnes du Parisien ce lundi 22 mars qu’elle a décidé de répondre.

C’est très exactement le 8 novembre 2004 que Florence Porcel, alors âgée de vingt-et-un ans, est violée par Patrick Poivre d’Arvor. Une agression qui déclenche un sentiment de déni : « Le déni, c'est quand on sait ce qui s'est passé, mais qu'on ne peut pas se l'avouer sous peine de s'effondrer, donc le cerveau passe en mode survie. Au fond de moi, je sens déjà un sentiment de colère et de malaise. Mais je préfère me dire que j'ai vécu une belle expérience, que je suis amoureuse », explique t-elle. Dès lors, pourquoi choisir de le revoir quatre ans plus tard ? « En 2008, quatre ans plus tard, je retourne dans son bureau et nous avons effectivement une relation consentie. C'est une façon pour moi d'essayer de reprendre (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Kenza Saïb-Couton (Demain nous appartient) enceinte : pourquoi elle ne veut pas révéler le prénom de son bébé
« Vous êtes devenue une femme » : la petite phrase de Patrick Poivre d'Arvor qui a choqué Florence Porcel
Affaire Patrick Poivre d'Arvor : Florence Porcel évoque les terribles conséquences sur sa vie intime
Affaire Patrick Poivre d'Arvor : Florence Porcel, qui a porté plainte pour viols, a été entendue par la police
Florence Porcel revient sur la « réaction obscène » de Patrick Poivre d'Arvor dans Quotidien