PPDA accusé de viol : « Ça doit être très dur pour lui » selon Michel Drucker

·1 min de lecture

Interrogé par les lecteurs du "Parisien" pour son grand retour sur l’antenne de France 2, Michel Drucker n’a pas échappé aux questions sur les affaires d’inceste et de viols qui ont fait la Une de l’actualité récemment. De quoi livrer une vision qui ne plaira pas à tout le monde…

Visé par une enquête pour viol ainsi que par des accusations de comportement déplacé et violences sexuelles, Patrick Poivre d’Arvor peut compter sur le soutien de Claire Chazal, son ex-compagne. « Bien qu'étant séducteur, aimant bien sûr conquérir, aimant même peut-être multiplier les conquêtes féminines, il n'est en rien ni dans la violence ni dans la force. Ce qu'il aime c'est convaincre par la parole, par ce qu'il est, par son charme, par sa position aussi - pourquoi ne pas le dire. En rien arriver à forcer quelqu'un », a ainsi confié cette dernière début mars au micro de France Inter.

Si les propos de la journaliste ont été décriés, notamment par les femmes qui accusent l’ancien présentateur du JT de TF1, ils ont visiblement trouvé un écho important chez Michel Drucker. Interrogé par les lecteurs du Parisien sur cette affaire, l’animateur de France 2 a en effet confié qu’il s’en « tenait aux propos de Claire Chazal, qui décrit Poivre comme un séducteur et ne peut pas croire qu’il soit violent » même s’il reconnait que « la libération de la parole des femmes et très importante ». « Ça doit être très dur pour lui. Le lynchage médiatique me dérange un peu », ajoute le présentateur de Vivement Dimanche qui précise ne « jamais avoir jugé ses con...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi