« Power Up » : AC/DC retrouve le feu sacré

Par Philippe Guedj
·1 min de lecture
Power Up, 17e album studio du groupe australien AC/DC, sera en vente à partir du 13 novembre.
Power Up, 17e album studio du groupe australien AC/DC, sera en vente à partir du 13 novembre.

Une furieuse déflagration en deux temps. Un double mur du son, sauf qu'ici ce sont les guitares d'AC/DC qui font trembler vos enceintes. Les trompettes de Jéricho électriques sont immédiatement relayées par un cri chanté de Brian Johnson, comme expulsé d'une faille des enfers pour annoncer l'apocalypse imminente. Puis la tempête se déchaîne, le riff et la rythmique binaire braquent vos sens, la tête et les pieds marquent chaque temps de caisse claire, l'onde sonique emporte tout sur son passage comme au temps de nos vingt ans. Toute résistance est futile ! « Realize », tellurique morceau d'ouverture de Power Up, le 17e et nouvel album studio d'AC/DC, n'a pas débuté depuis 20 secondes qu'il s'impose déjà en classique du quintette australien. Ha, si seulement nos papys du volt pouvaient retrouver la scène et ouvrir avec cette bombe ! La décharge décrasse, dépote, déride. Elle signe le retour en force des increvables prophètes sous le soleil du Dieu Rock'n'Roll ? alléluia ! 2020 n'aura donc pas été qu'un long dimanche de pluie. Alors, certes, dans cette introduction volcanique, les fidèles ont déjà repéré un air de famille avec celle de « Thunderstruck », glorieux tube du groupe en 1990, mâtiné de « Fly on the Wall », morceau qui ouvrait le mal aimé album du même nom en 1985. Rien de nouveau sous l'ampli Marshall et alors ?

AC/DC n'est pas David Bowie, ne se réinventera plus jamais (ils l'ont déjà fait, un peu, en 1979 et 1980), et ce n'est pas ce qu'on leur d [...] Lire la suite