Pouvoir d'achat : "Le travail ne paie pas assez", regrette Michel-Edouard Leclerc

·1 min de lecture

A l'heure où la France connaît une reprise économique inédite, le président du comité stratégique des centres E. Leclerc était l'invité au micro de Sonia Mabrouk ce mardi sur Europe 1. Le chef d'entreprise a dressé quelques constats sur la situation macroéconomique de la France, mais également sur le travail, qui selon lui n'est pas assez rémunérateur.

>> LIRE AUSSI - Inflation : Leclerc "va prendre sur ses marges" pour limiter l'impact sur les consommateurs

Le travail, pas assez rémunérateur

En France, 38 millions de Français gagnent moins de 2.000€ par mois et parmi eux, 9 millions vivent sous le seuil de pauvreté. "Le travail ne paie pas assez", a regretté l'entrepreneur au micro d'Europe 1. "Il y a peu d'espoir de s'acheter une maison par son travail. Depuis cinq, six ans, le revenu du travail ne permet pas à un jeune couple d'acheter un appartement", a-t-il ajouté.

Favorable à l'augmentation des salaires, l'entrepreneur est aussi pour la baisse des cotisations sociales. " C'est la piste qu'il faut creuser. C'est incroyable que l'on fasse payer les charges qui vont couvrir le chômage avec le salaire des gens qui ne savent pas comment va évoluer leur travail. Il faut que les entreprises puissent augmenter les salaires sans avoir à se préoccuper du financement de la sécurité sociale."

Le patron des hypermarchés Leclerc a plaidé pour une augmentation des salaires et a vanté les mérites de la politique salariale de ses enseignes. "Nous sommes l'un des rares secteurs où o...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles