Pouvoir d'achat : «On est toujours au pied du mur», considère Sandrine Rousseau

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors que l'inflation devrait atteindre 7% à la rentrée, Sandrine Rousseau, députée EELV - Nupes de la 9e circonscription de Paris est revenue sur la question du pouvoir d'achat au micro d'Europe 1. Selon elle, cette situation intervient car "le gouvernement n'a pas suffisamment anticipé, on est toujours au pied du mur, à surréagir", a-t-elle lancé.

"Ils sont toujours là à attendre que la catastrophe arrive et une fois qu'elle est là, ils décident de faire un petit geste", a-t-elle ajouté, notamment en référence à la remise de 30 centimes annoncée dès le mois de septembre sur les carburants.

"Mais on a rien de structurel, ni même une taxe sur les superprofits pour financer cela. On a rien qui nous permet de rentrer dans un avenir qui soit plus contrôlé", a-t-elle conclu.


Retrouvez cet article sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles