Sur le pouvoir d'achat, Sandrine Rousseau appelle à imiter Bernie Sanders

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

POLITIQUE - Quand la politique américaine s’invite au Palais Bourbon. Ce lundi 18 juillet, alors que le projet de loi consacré au pouvoir d’achat est examiné à l’Assemblée nationale, la députée EELV/NUPES Sandrine Rousseau a livré un réquisitoire contre ce texte qu’elle a surnommé “quelques miettes et beaucoup de carbone” et a invité le gouvernement à changer de modèle.

Alors que le prix de l’énergie est au centre des débats, l’élue de Paris appelle l’État à financer la rénovation thermique, afin que “nos logements soient si bien isolés l’hiver que nous n’ayons quasiment plus besoin d’allumer les radiateurs”. Une transition qui passe, selon Sandrine Rousseau, par une fiscalité renforcée imposée aux “entreprises climaticides, aux profiteurs de crise et aux plus riches”, afin d’aider les plus modestes à “passer ce cap avec dignité”.

Et l’écoféministe de faire un clin d’œil appuyé au sénateur américain Bernie Sanders: “en un mot, taxer les riches. Bernie, si tous nous entends”, a-t-elle lancé, en référence au célèbre slogan de l’ex-candidat à l’investiture démocrate aux États-Unis. Une séquence à retrouver dans notre vidéo en tête d’article, et à laquelle le ministre de l’Économie Bruno Le Maire a vertement répondu.

“La solution radicale” que Sandrine Rousseau défend, selon lui, c’est “on coupe le gaz, l’électricité à tout le monde et il n’y a plus de problème de pouvoir d’achat”. “Madame Rousseau, à écouter vos discours, je vous dirai simplement que l’apocalypse ne fait pas un projet politique pour la nation française”, a-t-il renchéri, après avoir constaté son absence dans l’hémicycle: “Si on veut dialoguer c’est mieux de dialoguer avec ses interlocuteurs”. Ambiance.

À voir également sur Le HuffPost: À quoi servent les 138€ de redevance télé qu’on paie tous les ans?

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles