Pouvoir d'achat : voici les principales mesures du second volet voté par le Sénat

© Xose Bouzas / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

La gauche s'y est opposée. Cela n'a pas empêché les sénateurs de voter en première lecture, par 225 voix contre 101, le second volet des mesures en soutien au pouvoir d'achat . L’exécutif espère une adoption définitive des dispositions destinées à répondre à l'inflation croissante au plus tard dimanche prochain. Ce devrait être fait selon l’AFP dès mercredi soir pour le premier volet en tout cas avec le projet de loi d’« urgence » sur lequel députés et sénateurs ont trouvé un accord en commission mixte paritaire. Il faudra aussi trouver un terrain d'entente sur le projet de loi de finances rectificative.

750 millions pour les collectivités

Au total, 44 milliards d'euros de crédits sont ouverts avec ce budget rectifié pour 2022, dont 9,7 pour financer la renationalisation à 100% d'EDF. La poursuite du bouclier tarifaire sur l'énergie et la remise carburant à 30 centimes le litre en septembre-octobre puis 10 en novembre-décembre sont aussi prévus. Sans oublier la revalorisation du point d'indice des fonctionnaires. Avec l'approbation partielle du gouvernement, les sénateurs ont voté un soutien supplémentaire aux collectivités touchées notamment par l'augmentation des prix de l'énergie et la hausse du point d'indice des fonctionnaires. Cela porte l'enveloppe totale à 750 millions d'euros.

Lire aussi - Pourquoi le rachat des RTT, voté au Sénat, « court-circuite le dialogue social » selon la gauche

Vers la mise en place d’une carte Vitale biométrique

Mais surtout, en début de nuit,...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles