Pouvoir d'achat : pourquoi le prix des carburants baisse ces dernières semaines ?

Les prix à la pompe baissent depuis un mois. En comptant la ristourne de 18 centimes d'euros de l’État , en une semaine, le prix de gazole est passé de 1,95 euro à 1,87 euro en moyenne. Une évolution qui s'explique par le cours du pétrole qui diminue.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

La hausse de l'offre de pétrole

Cette baisse est liée à plusieurs facteurs. Tout d’abord, il y a la hausse de l’offre de pétrole qui permet de relâcher la tension sur les prix. Une hausse qui vient à la fois du côté des États-Unis qui puisent dans leurs réserves, mais aussi du côté des pays de l’OPEP dont on se doutait qu’ils annonceraient mercredi une augmentation de leur production.

La baisse de la demande

Ensuite, il y a la baisse de la demande de pétrole qui tire les prix vers le bas, comme l’explique Philippe Crevel, économiste et directeur du Cercle de l’Épargne. "Le ralentissement de l'économie mondiale, qui est net, a été souligné par le FMI, par l'OCDE et en particulier de la Chine, qui est le deuxième consommateur de pétrole au monde."

"La croissance chinoise s'affaiblit de jour en jour et cela fait une moindre pression sur la demande de pétrole, donc cela contribue à la baisse des cours", poursuit-il.

La légère hausse de l'euro face au dollar

Enfin, depuis quelques jours, la légère hausse de l’euro face au dollar permet de réduire le prix des produits importés en Europe. C’est le cas du pétrole acheté en dollars. À ce stade, il est difficile de dire si cette ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles