Pouvoir d'achat : les mesures de l'exécutif ont-elles eu un impact ?

Il y a un an, partout en France, des ronds-points et des péages étaient occupés par les "gilets jaunes". Puis certaines manifestations sont devenues violentes. Le président de la République était intervenu à la télévision le 10 décembre 2018 pour lâcher du lest : abandon de la hausse de la taxe carbone, baisse de la CSG, défiscalisation des heures supplémentaires, hausse de la prime d'activité... Une première facture estimée à 10 milliards d'euros, avec, quelques mois plus tard, d'autres annonces. Résultat : un nouveau cadeau de 7 milliards d'euros. Les Français ne sont pas satisfaits par les mesures du gouvernement Du pouvoir d'achat supplémentaire ressenti par certains Niçois. "On a dû toucher 200 euros. Même si ce n'est pas une somme colossale, c'est déjà ça", explique un passant. Des "gilets jaunes" des Bouches-du-Rhône disent ne pas en avoir vu la couleur. "À part la taxe d'habitation, qui a baissé, autrement, l'EDF augmente", déplore une manifestante. Pour un syndicaliste de la CFDT, les réformes et baisses d'impôt ne se font pas encore sentir par la plupart des Français. "On commence à voir les premiers effets", concède-t-il néanmoins.