Pouvoir d'achat: l'étonnante convergence des députés français sur la «supertaxe»

Le projet de loi sur le pouvoir d’achat continue d’être étudié à l’Assemblée nationale française, et les débats sont toujours tendus entre les différents groupes politiques. Si sur la majorité des sujets, les compromis semblent difficiles à trouver, l’idée d’imposer davantage les géants des hydrocarbures, aux bénéfices record, fait son chemin.

Taxer les profits des entreprises enrichies par la crise des carburants comme TotalEnergies, l'idée vient de la gauche.

Pourtant, ce sont des députés de l'alliance présidentielle qui ont déposé un amendement législatif en ce sens, laissant le député Insoumis Manuel Bompard un peu surpris au micro de notre journaliste, Aurélien Duvernoix : « Tout ce qui ira dans cette direction pourra compter sur notre soutien. Maintenant, je vais voir avec précision ce qu'il y a derrière l'amendement, notamment dans les virgules et les nota bene. »

Et l'étonnement grandit encore quand Les Républicains, traditionnellement opposés aux taxes et impôts, font part de leur soutien potentiel au projet. Philippe Gosselin, député LR : « taxer des surprofits, qui découlent des perturbations du marché du prix des carburants… Je crois que la question mérite d'être posée et elle pourrait se traduire effectivement par un vote convergent. »

Les milliards récupérés par cette taxe exceptionnelle pourraient en tout cas résoudre un point de blocage majeur dans les discussions sur l'amélioration du pouvoir d'achat : le financement de la baisse du prix des carburants.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles