Pouvoir d'achat : que contient le projet de loi de finances rectificative, voté cet après-midi ?

Le Sénat puis l'Assemblée nationale doivent voter définitivement le projet de loi de finances rectificative, second volet du paquet pouvoir d'achat , jeudi en fin d'après-midi. Un accord a été trouvé mercredi en commission mixte paritaire, après trois semaines de longs débats diurnes et nocturnes. Que faut-il retenir ?

Lancement d'une carte vitale biométrique

Les sénateurs avaient pérennisé la monétisation des RTT . Les parlementaires se sont finalement accordés sur une date butoir fixée au 31 décembre 2025. Autre mesure amendée : celle concernant l'aide exceptionnelle de rentrée comprise en moyenne entre 100 et 150 euros. Elle ne bénéficiera pas uniquement aux travailleurs modestes, comme le stipulait la dernière version du texte, mais touchera aussi les bénéficiaires des minima sociaux et de l'allocation aux adultes handicapés. L'amendement de Bruno Retailleau sur le lancement d'une carte Vitale biométrique pour lutter contre les fraudes a également été validé mercredi soir, tout comme l'enveloppe de 600 millions d'euros destinée aux collectivités territoriales.

>> Retrouvez Europe Midi en replay et en podcast ici

La droite satisfaite, la gauche sceptique

Toutes ces mesures sont plutôt source de satisfaction pour la droite, qui a largement amendé le texte. La gauche, de son côté, dénonce une convergence idéologique entre Les Républicains et le gouvernement. Emmanuel Macron , lui, s'est félicité des compromis trouvé par les parlementaires. "Je veux saluer leur travail...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles