Pouvoir d'achat : allons-nous vers la généralisation du paiement des RTT ?

Échanger des RTT contre rémunération ? Abandonner des congés pour obtenir un peu plus sur la feuille de salaire ? Certaines entreprises ont déjà sauté le pas. Mais est-ce que cela fonctionne ? Europe 1 s'est rendue chez le club automobile Roole, qui, depuis dix ans, expérimente ce dispositif. "Ça leur permet d'augmenter leur pouvoir d'achat ", explique Servane Petit, la directrice des ressources humaines.

Une aubaine financière pour certains

"Et puis, il y a certaines personnes qui, chaque année, perdent leur RTT parce qu'ils n'arrivent pas à les poser. L'année suivante, ils se font payer, comme ça, ils ne perdent pas", continue-t-elle.

>> Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

Sur les 200 salariés de cette entreprise, plus de la moitié adhèrent à cette possibilité de gagner plus d'argent. Une aubaine financière, selon Kévin, un des salariés. "Moi, j'ai fait le choix de me faire payer la moitié de mes RTT. J'avais un projet personnel, du coup, je me suis dit que c'était l'occasion d'avoir un peu d'argent de côté", se réjouit-il.

Si cet amendement est voté, il n'entrera en vigueur que pendant deux ans et cela ne concernerait que les RTT acquises du 1er janvier 2022 au 31 décembre 2023.


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles