Pouvoir d’achat : accord députés-sénateurs sur le second volet

Un accord sur le second volet de mesures en faveur du pouvoir d'achat a été trouvé mercredi soir entre les députés et sénateurs avant une possible adoption définitive jeudi. (image d'illustration)  - Credit:GARO / Phanie / Phanie via AFP
Un accord sur le second volet de mesures en faveur du pouvoir d'achat a été trouvé mercredi soir entre les députés et sénateurs avant une possible adoption définitive jeudi. (image d'illustration) - Credit:GARO / Phanie / Phanie via AFP

Députés et sénateurs sont parvenus mercredi 3 août au soir à un accord sur le second volet de mesures en faveur du pouvoir d'achat qui pourra ainsi être validé définitivement dès jeudi par le Parlement, a-t-on appris de sources parlementaires.

Le projet de budget rectifié pour 2022, qui était en discussion en commission mixte paritaire (7 députés, 7 sénateurs), ouvre 44 milliards d'euros de crédits, dont 9,7 pour financer la renationalisation à 100 % d'EDF. Sont programmées en outre la revalorisation du point d'indice des fonctionnaires, la poursuite du bouclier tarifaire sur l'énergie et la remise carburant à 30 centimes le litre en septembre-octobre puis à 10 centimes en novembre-décembre, entre autres. Le texte sera soumis au vote une dernière fois jeudi à l'Assemblée nationale à 15 heures puis au Sénat, dominé par la droite, à 17 heures.

Entre la majorité présidentielle et la droite, un terrain d'entente a été trouvé mercredi, au bout de près de deux heures de discussions, notamment sur le sujet polémique de la possible monétisation des RTT que le Sénat voulait pérenniser. Ce rachat par les entreprises volontaires des RTT des salariés, pour ceux prêts à travailler plus, sera finalement possible jusqu'à fin 2025.

À LIRE AUSSICotta – La singularité de la nouvelle Assemblée

Accords et compromis

Concernant la prime de rentrée exceptionnelle, que le Sénat dominé par la droite voulait réserver aux travailleurs modestes et non aux minima sociaux, ce qui a suscité [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles