Pouvoir. Le colonel Assimi Goïta investi président de la transition malienne

·1 min de lecture

Neuf mois après son premier coup d’État au Mali, le colonel Assimi Goïta parachève la mainmise des militaires sur le pouvoir. En dépit d’une transition civile, il a été investi, le 7 juin, président par intérim du pays.

Il a donné raison à ceux qui le suspectaient de manœuvres pour rester au pouvoir après avoir renversé Ibrahim Boubacar Keïta, le 18 août 2020. Neuf mois plus tard, le voilà enfin hissé au poste de la magistrature suprême. Après avoir délogé son prédécesseur, Bah N’Daw, et le Premier ministre, Moctar Ouane, “le colonel Goïta [a été] investi officiellement président de la transition” le 7 juin, titre le journal Le Quotidien Numérique.

Il “ne rêvait que de ce cérémonial”, nous dit Aujourd’hui au Faso. “On peut ainsi douter” de la promesse d’élections

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :