Pouvoir d’achat : les Français estiment manquer de 490 euros par mois pour bien vivre

Pouvoir d’achat : les Français estiment manquer de 490 euros par mois pour bien vivre (Crédit : Getty Images)
Pouvoir d’achat : les Français estiment manquer de 490 euros par mois pour bien vivre (Crédit : Getty Images)

Selon un sondage, les Français ont besoin de 490 euros en plus par mois pour boucler leurs fins de mois.

Combien vous manque-t-il chaque mois pour être à l’aise financièrement ? Lorsque l’on interroge les Français, ils estiment qu’il leur faudrait en moyenne 490 euros supplémentaires, selon le baromètre CSA Research / Cofidis. C’est 23 euros de plus qu'en 2021. À titre de comparaison, les Français disaient avoir besoin de 427 euros par mois en 2019 pour boucler les fins de mois en toute sérénité. Cette hausse de 63 euros en deux ans s’explique par la hausse des prix spectaculaire depuis le début de l’année qui pèse sur le pouvoir d'achat des ménages.

Faire ses courses, prendre sa voiture pour aller au travail, boire un café à l'extérieur, chaque action coûte un peu plus au portefeuille. L’impact des prix est particulièrement violent chez les familles monoparentales (78%), les jeunes de 25-34 ans (76%) et les ouvriers (72%). "En effet, il s’agit des populations les plus fragiles traditionnellement, ayant plus de difficultés à mettre de côté chaque mois et qui doivent puiser davantage dans leur réserve ou s’endetter", explique-t-on à BFM.

Le pire n’est pas encore passé

Pour réduire leurs dépenses, les Français sont prêts à rogner sur certaines dépenses même les plus vitales : 23% envisagent de sauter un ou plusieurs repas et un Français sur cinq prévoit de se limiter sur l’eau et l’électricité. Ils sont aussi plus de la moitié (55%) à réduire leurs sorties et 41% à renoncer à voyager. Malheureusement, le pire n’est pas encore derrière nous. Selon les prévisions de l'Insee, l'inflation va continuer de peser sur la croissance au deuxième trimestre 2022. L’indice des prix à la consommation devrait encore progresser de 5,2% en mai et de 5,4% en juin. Pour rappel, l’inflation a atteint 4,8% sur un an en avril, soit un niveau inégalé depuis près de 37 ans en France.

Malgré ces mauvaises nouvelles, la France bénéficie d’un taux d’inflation plus faible que la plupart des autres grandes puissances occidentales. L’Allemagne (7,4%), l’Espagne (8,3%) et les États-Unis (8,3%), entre autres, sont par exemple moins bien loties.

VIDÉO - Inflation dans la zone euro : voici les pays les plus touchés

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles