"Je pouvais pleurer pendant une semaine" : Sofia Essaïdi se confie sur sa profonde dépression

Il est souvent très difficile de changer drastiquement de mode de vie. Il y a presque vingt ans, Sofia Essaïdi s'est fait connaître en devenant l'une des candidates emblématiques de la saison 3 de la Star Academy. Alors âgée de 19 ans, elle a directement tapé dans l'oeil du mythique professeur de danse, Kamel Ouali, qui a décidé de la mettre à l'affiche de sa comédie musicale Cléopâtre, la dernière reine d'Egypte" en 2009. A partir de ce moment-là, la carrière de Sofia Essaïdi a totalement explosé.

Très vite, la jolie brune s'impose naturellement dans le milieu artistique français. Pour ce rôle, elle remporte la bagatelle de deux NRJ Music Awards, dont le prix de la meilleure artiste féminine francophone de l'année en 2010. Ce qui lui ouvre une multitude de portes. Encensée et sollicitée de toute part, Sofia Essaïdi décide d'en profiter afin de sortir son tout premier album en solo. Mais, problème : tout ne se passe pas comme elle l'avait prévu. Ce sera la première étape de sa descente aux enfers.

Sofia Essaïdi : "Je pouvais pleurer pendant une semaine sans m'arrêter"

C'est elle-même qui a décidé de raconter cette sombre période de sa vie lors du dernier numéro d'Un dimanche à la campagne, l'émission présentée par Frédéric Lopez sur France 3. Ce dimanche 30 octobre, Sofia Essaïdi s'est confiée à coeur ouvert. "C'est le moment où je veux faire de la musique seule, ça y est, j'ai envie de faire mon album. Et là, je me rends compte (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

"Je me suis loupé six fois" : Nicolas Bedos évoque sans tabou ses tentatives de suicide
Alain Delon : sa fille Anouchka partage un moment d'intimité de l'acteur
Bixente Lizarazu : taille, couple, Claire Keim, salaire, Elsa, origine… Tout savoir
Morts 2022 : ils nous ont quittés cette année
Ilona Smet : "Une des raisons pour lesquelles...", cette décision forte prise pour son bébé