Poutine : “Les pays de l’Otan n’ont pas voulu nous écouter”

CAPTURE ÉCRAN / YOUTUBE / BBC

En ce jour de commémoration de la victoire contre l’Allemagne nazie en 1945, célébrée le 9 mai en Russie, le défilé militaire des forces russes a été amputé de sa partie aérienne pour des raisons météorologiques. Mais le discours de Vladimir Poutine a bien eu lieu. Dès l’introduction, le président russe a fait référence aux hauts faits d’armes de l’histoire russe pour justifier l’invasion de l’Ukraine, déclenchée le 24 février dernier.

“La défense de la patrie, quand son destin était en jeu, a toujours été une tâche sacrée, a déclamé le chef du Kremlin, relayé par le site russe Vzgliad. C’est avec ces sentiments de patriotisme authentique que se sont levées les armées de Minine et Pojarski [contre la Pologne en 1611], celles qui ont affronté l’ennemi à Borodino [contre les armées napoléoniennes en 1812], à Moscou, Leningrad, Kiev et Minsk, Stalingrad et Koursk, Sébastopol et Kharkov [pendant la Seconde Guerre mondiale]. Et que vous vous battez aujourd’hui pour nos proches dans le Donbass. Pour la sécurité de notre patrie – la Russie”.

Le lancement de “l’opération militaire spéciale” – le terme utilisé par le Kremlin depuis le 24 février – a été une “réaction préventive à l’approche d’une agression”, c’était “la seule mesure adéquate”, “la décision d’un pays souverain, fort et autonome”, a réaffirmé le président russe.

“Nous avons vu se déployer les infrastructures militaires, travailler des centaines de conseillers étrangers, arriver des livraisons continuelles d’armements en provenance des pays de l’Otan. Le danger croissait de jour en jour”, a poursuivi Poutine. Des propos relayés dans un autre article de Vzgliad.

Un conflit “inévitable”

Pour le maître du Kremlin, les pays de l’Otan avaient programmé leur soutien à l’Ukraine pour préparer une attaque sur la Crimée. “Une nouvelle opération punitive dans le Donbass se préparait ouvertement, ainsi qu’une intervention armée sur nos terres historiques, y compris la Crimée”, a déclaré Poutine. Selon le site russe Lenta.ru, Poutine a expliqué que le conflit en cours était inévitable :

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles