Poutine et Michel ont discuté du vaccin russe Spoutnik V, dit le Kremlin

·1 min de lecture
POUTINE ET MICHEL ONT DISCUTÉ DU VACCIN RUSSE SPOUTNIK V, DIT LE KREMLIN

MOSCOU (Reuters) - Le président russe, Vladimir Poutine, et celui du Conseil européen, Charles Michel, ont discuté de l'éventualité d'un recours au vaccin Spoutnik V contre le COVID-19 développé par des scientifiques russes, a annoncé le Kremlin lundi.

Vladimir Poutine a déclaré à Charles Michel que la Russie était prête à reprendre la coopération avec l'Union européenne tout en regrettant une attitude parfois hostile et non constructive de l'UE, précisent les services de la présidence russe dans le compte rendu de l'entretien téléphonique entre les deux dirigeants.

Le commissaire européen au Marché intérieur, Thierry Breton, a déclaré dimanche que l'UE n'avait "absolument pas besoin" de Spoutnik V.

Des représentants de l'Agence européenne des médicaments (EMA) doivent néanmoins se rendre en Russie le 10 avril, a annoncé le ministre russe de la Santé, Mikhaïl Mourachko.

L'EMA a entamé il y a quelques jours un examen en continu de Spoutnik V, que trois pays de l'UE, la Hongrie, la Slovaquie et la République tchèque, ont déjà approuvé.

Vladimir Poutine, qui doit lui-même se faire injecter l'un des trois vaccins russes mardi, a déclaré lundi que son pays avait signé des contrats pour fournir Spoutnik V à 700 millions de personnes dans le monde.

En Russie, 4,3 millions de personnes seulement ont été vaccinées à ce jour sur une population totale d'environ 145 millions d'habitants.

(Darya Korsunskaya et Andrey Ostroukh; version française Marc Angrand)