Poutine annonce qu’il recevra le vaccin contre le COVID-19 "Spoutnik V" dès que possible

·1 min de lecture
POUTINE ANNONCE QU’IL RECEVRA LE VACCIN CONTRE LE COVID-19 "SPOUTNIK V" DÈS QUE POSSIBLE

MOSCOU (Reuters) - Le président russe Vladimir Poutine a déclaré jeudi qu'il ne s'était pas encore fait administrer le vaccin russe "Spoutnik-V" contre le COVID-19, homologué en août par les autorités russes, mais qu'il s'y soumettrait dès que possible.

Le dirigeant russe s'est donné beaucoup de mal pour ne pas contracter le coronavirus. En plus d’être régulièrement testé, Poutine préfère gouverner le plus grand pays du monde depuis sa résidence située en dehors de Moscou plutôt que de se rendre au Kremlin.

Interrogé à ce sujet lors de sa grande conférence de presse annuelle, le président de 68 ans a expliqué que des citoyens d'autres groupes d'âge devaient le recevoir en priorité, avant que lui n’y ait accès.

"Je suis un citoyen respectueux des lois", a répondu Vladimir Poutine. "J'écoute les recommandations de nos experts. Je n'ai donc pas encore eu l'occasion de me faire vacciner. Mais je le ferai dès que cela sera possible".

Les développeurs russes de vaccins contre le COVID-19, qui ont publié cette semaine de nouveaux résultats de leur candidat Spoutnik V sur la base de données supplémentaires, ont déclaré que les essais s'étaient à nouveau révélés efficaces à 91,4%.

(Gabrielle Tétrault-Farber, version française Laura Marchioro, édité par Jean-Michel Bélot)