Poutine annonce un cessez-le-feu en Ukraine, Joe Biden juge qu' il cherche «à se donner de l'air»

© Mikhail Klimentyev/Sputnik

Joe Biden a estimé jeudi que Vladimir Poutine cherchait "à se donner de l'air" en annonçant un cessez-le-feu en Ukraine à l'occasion du Noël orthodoxe, ce qui serait la première trêve d'ampleur depuis le début de l'invasion russe.

Le président russe "était prêt à bombarder des hôpitaux, des crèches et des églises (...) le 25 décembre et lors du Nouvel an (...) Je pense qu'il cherche à se donner de l'air", a affirmé le président américain, interrogé à ce sujet après un discours à la Maison Blanche.

À lire aussi Guerre en Ukraine : 63 soldats russes tués dans une frappe près de Donetsk

Renforcement de l'assistance militaire en Ukraine

Joe Biden a annoncé peu après, de concert avec le chancelier allemand Olaf Scholz, un renforcement de l'assistance militaire à l'Ukraine, avec notamment la livraison par les deux pays de blindés légers.

Vladimir Poutine a ordonné jeudi à son armée d'observer un cessez-le-feu "sur toute la ligne de contact entre les parties en Ukraine" les 6 et 7 janvier, une annonce qui suit un appel en ce sens du patriarche orthodoxe russe Kirill, mais aussi une proposition du chef de l'Etat turc Recep Tayyip Erdogan.

"La Russie doit quitter les territoires occupés, c'est alors seulement qu'il y aura une 'trêve temporaire'. Gardez votre hypocrisie", a réagi sur Twitter le conseiller de la présidence ukrainienne Mykhaïlo Podoliak.

"Si Poutine voulait la paix, il ramènerait ses soldats à la maison et la guerre serait terminée. Mais apparemment, il ...


Lire la suite sur ParisMatch