Poutine affirme que la Russie va continuer ses frappes contre les infrastructures énergétiques ukrainiennes

Le président russe Vladimir Poutine à Astana, au Kazakhstan, le 14 octobre 2022. - VALERY SHARIFULIN / MEDIA D'ETAT SPUTNIK / AFP
Le président russe Vladimir Poutine à Astana, au Kazakhstan, le 14 octobre 2022. - VALERY SHARIFULIN / MEDIA D'ETAT SPUTNIK / AFP

Le président russe avait prévenu, évoquant un "long processus" en ce qui concerne le conflit ukrainien. Ce jeudi, Vladimir Poutine a de fait affirmé que la Russie allait continuer ses frappes contre les infrastructures énergétiques du pays, dont les précédentes salves ont provoqué des coupures d'électricité et d'eau massives en pleines températures hivernales.

"Oui, nous le faisons, mais qui a commencé ?", a-t-il lancé en marge d'une cérémonie de remise de médailles au Kremlin, présentant ces bombardements comme une réplique à l'explosion ayant endommagé le pont de Crimée construit par la Russie et à d'autres attaques imputées à Kiev.

Vendredi passé, l'homme fort du KRemlin avait déjà signifié au chancelier allemand Olaf Scholz que les frappes massives de la Russie contre l'infrastructure énergétique de l'Ukraine étaient "nécessaires et inévitables"

Article original publié sur BFMTV.com