Nous pourrons revoir cette supernova exploser en 2037 !

·1 min de lecture

Les astronomes savent, depuis longtemps maintenant, prévoir quand une éclipse de Soleil doit se produire. Ou encore, quand une comète croisera dans notre ciel. Mais il leur reste difficile de prévoir quand une étoile arrivera en fin de vie. Comment alors des chercheurs de la Nasa et de l’université de Copenhague (Danemark) peuvent-ils aujourd’hui annoncer que l’explosion en supernova d’une étoile sera visible par nos télescopes autour de 2037 ?

C’est grâce à Einstein. Ou plus exactement, grâce à sa théorie de la relativité qui énonce que les amas de galaxies — qui contiennent des centaines, voire des milliers de galaxies — peuvent, par leur masse colossale, courber jusqu’aux rayons de lumière. Ainsi les images qui nous arrivent de galaxies lointaines peuvent sembler venir d’un endroit totalement différent de celui où elles se situent réellement. Ce que les astronomes appellent l’effet de lentille gravitationnelle.

Et c’est ce qui leur a permis d’observer, en 2016, « au travers » de l’amas de galaxies MACS J0138, la supernova SN-Requiem. Le télescope spatial Hubble avait alors révélé non pas une, mais trois images de cette étoile, morte dans une fantastique explosion quelque part dans notre Univers il y a environ 10 milliards d’années. Trois images parce que la lumière émise a emprunté plusieurs chemins pour nous arriver. Faisant apparaître la supernova à différents endroits.

À gauche, les trois images de la supernova SN-Requiem apparaissent à des endroits différents de l’espace. Elles montrent aussi la supernova à des stades différents de son évolution. À droite, la même région vue en 2019. La supernova a disparu. Mais les astronomes prévoient qu’elle réapparaîtra à l’endroit cerclé de jaune en 2037. © S. Rodney (U. of S. Carolina), G. Brammer (Cosmic Dawn Center), J. DePasquale (STScI), P. Laursen (Cosmic Centre de l’Aurore)
À gauche, les trois images de la supernova SN-Requiem apparaissent à des endroits différents de l’espace. Elles montrent aussi la supernova à des stades différents de son évolution. À droite, la même région vue en 2019. La supernova a disparu. Mais les astronomes prévoient qu’elle réapparaîtra à l’endroit cerclé de jaune en 2037. © S. Rodney (U. of S. Carolina), G. Brammer (Cosmic Dawn Center), J. DePasquale (STScI), P. Laursen (Cosmic Centre de l’Aurore)

Une opportunité d’en apprendre plus sur notre Univers

Des chemins plus ou moins longs qui plus est. Qui prennent donc plus ou moins de temps....

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles