"On pourrait se passer des vaccins à terme" : le Covid-19 peut-il devenir un simple rhume ?

Certains chercheurs avancent que le Sars-Cov-2 pourrait n'entraîner à terme que de simples rhumes, au point de rendre une vaccination de masse inutile. Ces projections reposent cependant sur des hypothèses incertaines, alors que des zones d'ombre subsistent sur le virus et ses perspectives d'évolution.

Vivre avec le virus, sans même devoir s’en préoccuper ? Des chercheurs suggèrent que les infections au Sars-Cov-2 ne provoqueront à terme que de simples rhumes, au point qu’une vaccination régulière pourrait ne pas être nécessaire. " [Le Sars-Cov-2] ne donnera plus à terme de formes graves, parce qu’il va évoluer probablement vers moins de virulence ", a ainsi estimé Bruno Lina, virologue au CHU de Lyon et membre du conseil scientifique, ce jeudi 22 avril sur RTL. Deux facteurs sont en effet susceptibles de faire rentrer le Covid-19 dans le rang : une immunité de groupe évitant les formes graves, et une baisse progressive de sa virulence sous l’effet de la sélection naturelle. Mais l’un comme l’autre sont aujourd’hui incertains, alors que de nombreuses zones d’ombre subsistent sur les caractéristiques de la maladie.L’avenir de la pandémie dépendra d’abord du niveau d’immunité présent dans la population. Le virus promet de continuer à circuler sur le long terme, en absence de protection à 100% conférée par la vaccination ou par une précédente infection. Mais au fil de cette diffusion durable, la barrière immunitaire pourrait s’avérer suffisante pour réduire le Covid-19...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Covid-19 : les appels à la démission de Narendra Modi se multiplient en Inde

Covid-19 : Jean Castex dévoile la levée progressive des restrictions

Covid-19, pénurie de médicaments, inégalités : l’Inde dans la panade

Covid-19 : le traitement à l'hydroxychloroquine associé à un risque de décès accru

Vaccins anti-Covid-19 : Valneva enjambe l’UE, l’Angleterre dégaine, la France rame