"On pourrait faire le lapin en rap" : et si Chantal Goya collaborait avec... Booba ?

·1 min de lecture

Et si Booba s'offrait un feat de légende avec Chantal Goya ? On ne sait pas encore ce qu'il pense de l'idée, mais la star des années 80 la valide déjà. Interrogée à propos du rappeur sur Europe 1, jeudi 18 février, Chantal Goya a assuré qu'elle était clairement partante pour un duo. "On pourrait faire le lapin en rap", a-t-elle blagué, après avoir assuré qu'elle écouterait avec attention le nouvel (et "dernier") album du Duc, Ultra, dont la sortie est prévue pour le 5 mars.

Si un duo paraît quand même hautement improbable, Chantal Goya a déjà rencontré le rappeur il y a quelques années. Ce n'était pas dans un studio mais sur un plateau télé, et elle en garde un très bon souvenir : "Il m'a dit quelque chose qui m'avait beaucoup ému et fait très plaisir, il m'avait dit 'respect, respect pour vous et tout ce que vous avez fait'", a raconté celle qui l'a autorisé à prendre le nom de Booba. Un hommage à Boubacar, l'un des cousins sénégalais d'Élie Yaffa (le vrai nom du rappeur), mais aussi un clin d'oeil au dessin animé dont elle a chanté le générique.

"Cela s'est passé d'une manière très simple et très directe, se souvient Chantal Goya au micro d'Europe 1. Il avait demandé par l'intermédiaire du président d'Universal, Pascal Nègre, de reprendre le nom de la chanson pour sa carrière. Il a appelé et je me suis dit que c'était une bonne idée, et que cela avait été un tel tube qu'il avait raison. C'est comme ça que c'est venu. J'étais contente qu'il s'appelle Booba", a conclu la chanteuse (...)

Lire la suite sur le site de GALA

PHOTO - Charles, l'adorable royal baby du Luxembourg, remontre le bout de sa frimousse
Jean Castex malmené sans complexe : “Emmanuel est plus à l’aise avec lui qu’avec Édouard”
« Nicolas Hulot est le boulet du mandat » : cette saillie d’un ex-ministre
"On se reposera quand on sera morts !" : ce défi d'Emmanuel Macron
Emmanuel Macron a grossi... L'Elysée s'en félicite !