Pourquoi les voitures sont-elles de plus en plus coûteuses à réparer ?

·1 min de lecture

Le confinement ne s'annonce pas comme une période de forte utilisation de nos véhicules. Et pourtant la plupart des autos vous ont certainement coûté un peu plus cher cette année, notamment si vous avez dû procéder à des réparations. Les tarifs ont en effet augmenté de 6% en moyenne depuis le début de l'année. Une augmentation des prix qui a surtout été sensible au troisième trimestre, une fois les stocks d'automobiles bien diminués, en raison des fermetures d'usines liées au confinement du printemps dernier.

>> A LIRE AUSSI -Automobile : une application pour détecter l'origine des pannes grâce au bruit

Les professionnels du secteur ont donc été confrontés à un début de pénurie sur les pièces de rechange et sur les pneus. Un constat dressé par Christophe Rollet, directeur général du Groupe Point S, qui voit une autre raison liée à la crise sanitaire : "la baisse des déplacements durant le confinement a réduit la sinistralité. Certains réparateurs peuvent ainsi être enclins à augmenter un tant soit peu leurs tarifs pour compenser le manque à gagner".

Une tendance durable

Des raisons plus structurelles expliquent également ces augmentations, selon Christophe Rollet. Par exemple, l'arrivée de plus en plus de technologies dans nos voitures complique les manipulations nécessaires pour remplacer un pare-brise. "Il y a dix ou quinze ans, on payait la colle, la main d’œuvre, le pare-brise, et c'était tout. Aujourd'hui, il faut des outils spécifiques car les pare-brises ont de...


Lire la suite sur Europe1