Pourquoi Venise est souvent touchée par des inondations ?

Les ruelles de la ville et la place Saint-Marc à Venise sont actuellement inondées. Une acqua alta haute de 1,87m, soit la plus haute marée observée depuis 1966.

Comme souvent, la ville de Venise est actuellement inondée à cause d’une marée haute, appelée “acqua alta”, historique. Pourquoi la cité des Doges est-elle régulièrement sous les eaux ? Explications.

C’est une marée haute d’une ampleur inédite qui touche actuellement Venise. Depuis mardi, les ruelles de la ville et la place Saint-Marc sont inondées et ont même fait un mort, selon les médias italiens. Une “acqua alta” haute de 1,87m, soit la deuxième plus haute marée depuis le début des relevés en 1923, après celle de 1,94m enregistrée en 1966. "Nous sommes en train d'affronter une marée plus qu'exceptionnelle. Tout le monde est mobilisé pour gérer l'urgence", a tweeté Luigi Brugnaro, le maire de la Ville.

Un phénomène qui revient malheureusement trop fréquemment dans la ville des amoureux entre mi-septembre et mi-avril, pour plusieurs raisons.

Une situation géographique particulière

Venise est une ville situé au nord de l’Italie, sur la mer Adriatique, parcourue par 177 canaux formant pas moins de 118 petites îles. Les marées en mer Adriatique seraient jusqu’à 10 fois amplifiées en comparaison à ailleurs en Méditerranée, à cause de sa configuration géographique particulière dite “en cuvette”.

De plus, les dépressions très intenses de l’automne élèvent le niveau de la mer particulièrement dans la zone de l’Adriatique où se trouve la cité des Doges. À noter également que l’acqua alta est amplifiée par les forts vents du sirocco qui soufflent à travers l'embouchure du port de Venise et empêchent la mer d’en ressortir.

Une ville qui s’enfonce

La situation géographique n’est pas la seule raison naturelle de ces marées hautes qui frappent la ville, puisqu’il y a un affaissement naturel des sols, qui fait plonger la ville sous les eaux au fil des ans.

Un phénomène géologique, pas aidé par le poids des constructions sur les îles. En un peu plus d’un siècle, selon le centre de prévisions et d’alerte des marées de Venise, la ville se serait enfoncée de 23 cm dans la mer.

Le réchauffement climatique en cause

Nous avons besoin que tout le monde nous aide à faire face à ce qui est clairement les effets du changement climatique”, a lancé le maire de Venise, présent sur une barque sur la célèbre place Saint-Marc, mardi, en fin de soirée. Car en effet, le réchauffement climatique provoque la fonte des glaces et le réchauffement de la température de la mer qui amènent une montée globale du niveau des mers.

La Ville a mis en place beaucoup de moyens pour faire face à cette montée des eaux et sauver Venise des inondations comme des digues flottantes baptisées “Mose”. D’importants cours d’eau ont été détournés de la lagune et des passerelles et des chaussées ont été surélevées avec la construction de digues. Des solutions qui n’empêchent pas certains scientifiques de penser que d’ici un siècle, la ville de Venise disparaîtra sous les eaux.

Ce contenu peut également vous intéresser :