Pourquoi les vaccins provoquent-ils des effets secondaires ?

Maxime Poul
·3 min de lecture
L'Agence nationale de sécurité du médicament a renforcé son dispositif de surveillance pour suivre "en temps réel" les effets indésirables liés au vaccin contre le Covid-19.

Alors que la question des effets secondaires provoqués par le vaccin contre le Covid-19 fait l’objet de nombreuses discussions. L’apparition d’effet indésirables après un vaccin est néanmoins très logique.

C’est un sujet qui est sur toutes les lèvres depuis plusieurs semaines : la vaccination contre le Covid-19. En cette année 2020 marquée par la pandémie mondiale de coronavirus SARS-CoV-2, le vaccin s’est fait attendre. Depuis le début du mois de novembre, les bonnes nouvelles se sont suivies avec les annonces de certains laboratoires sur l’efficacité de leur vaccin, qui se sont suivies des lancements de campagne de vaccination début décembre en Grande-Bretagne ou encore ce dimanche en France.

VIDÉO >> Covid-19 : faut-il mettre en place la vaccination obligatoire pour les grands événements ?

À LIRE AUSSI >> Comment s’explique la mutation d’un virus ?

Comme les médicaments, tous les vaccins peuvent provoquer des effets secondaires. Ces effets indésirables sont généralement des réactions mineures qui disparaissent en un ou deux jours. Les plus fréquentes sont la fièvre, les courbatures, l’irritabilité ainsi que des douleurs, rougeurs et gonflements dans la zone où le vaccin a été injecté. Dans des cas plus rares, il peut également y avoir des réactions sévères qui n’entraînent généralement pas de problèmes à long terme, mais peuvent tout de même être invalidantes et très rarement mortelles.

Comme le rappelle le site de l’OMS, “lors d’une réaction au vaccin, la personne réagit aux propriétés inhérentes au vaccin, même lorsque ce dernier a été préparé, manipulé et administré correctement.” Ces effets secondaires n’ont donc rien d’anormaux, ils sont simplement dus à la réaction de l’organisme à l’injection du vaccin.

“C’est comme si vous aviez la maladie de manière atténuée”

Le vaccin cherche une réponse immunitaire de l’organisme. C’est ce que nous explique le médecin urgentiste Gérald Kierzek : “Cette réponse immunitaire produit des anticorps contre l’agent infectieux du vaccin et l’objectif est de stimuler le système immunitaire.” Mais lorsque le système immunitaire est trop stimulé, alors les effets indésirables se présentent : “Parfois, le système immunitaire est surstimulé et on peut donc avoir des effets dysimmunitaires comme une allergie, qui est une réponse immunitaire disproportionnée, ou de la fièvre, des douleurs et d’autres effets indésirables comme lorsqu’on a un syndrome viral. [...] Au final, c’est comme si vous aviez la maladie de manière atténuée”, précise le médecin urgentiste à l’Hôtel-Dieu de Paris. “C’est plutôt bon signe dans le sens ou ça montre que le vaccin fonctionne”, ajoute-t-il.

À LIRE AUSSI >> Covid-19 : ce que dit vraiment l'étude sur les effets secondaires du vaccin de Pfizer

Si par par le passé une personne a déjà développé des effets secondaires après avoir été vaccinée, cela ne doit pas inquiéter. Si on a eu une fois une réaction forte suite à un vaccin, ça ne signifie pas qu’on en aura forcément une autre pour le prochain. “Encore moins avec celui du Covid-19, souligne Gérald Kierzek. Parce qu’on injecte pas grand chose. Il n’y a pas de protéine d’œuf, pas de culture...”. En revanche, si une personne fait une réaction allergique, il faut identifier à quoi elle a été allergique : “Si on vous a injecté un vaccin à base d’œuf, les vaccins à base d’œufs seront contre-indiqués”, conclut-il.

Ce contenu peut également vous intéresser :