"Pourquoi il a tué ma maman ?" : Témoin du meurtre de Carine Ramière, son fils bouleverse tout un tribunal

Carine Ramière a été tuée par son ex-compagnon en 2016 avec son arme de service, d'une balle dans la tête. Une scène d'horreur qui a eu lieu alors qu'elle se trouvait en voiture avec leur enfant, âgé de 2 ans et demi à l'époque des faits. Lors de son procès en 2020, le petit garçon a 7 ans et souhaite assister à l'audience mais il n'en a pas le droit. Sa tante et soeur de la victime qui a sa garde demande alors, avec son avocate, s'il peut enregistrer un message à diffuser devant la cour. Le président prend le temps de réfléchir et décide de dévoiler la vidéo, bouleversante. La journaliste Elise Costa a rapporté ce moment douloureux dans l'un des épisodes de sa série publiée sur Slate.fr.

Jean-Régis Julien est le nom de l'homme qui a tué la mère de Mathis, Carine Ramière. C'est son père biologique, mais le lien s'arrête là. L'enfant, en CE1, a ainsi déclaré dans son message filmé : "Ce que je voulais dire... Ce n'est plus mon papa. Je ne l'aime plus. Il a fait du mal à tout le monde. Il ment sur tout ce qu'il dit. Tout ce qu'il dit, c'est pour sortir ailleurs, pour aller vivre ailleurs. Et moi je ne veux pas... Ça a été dur. Ça a été le plus mauvais jour de ma vie, quand j'étais bébé. Ça m'a fait très peur. Je voudrais lui poser quelques questions. Pourquoi il a tué ma maman ? Pourquoi il a fait ça ? Pourquoi il m'a pris dans ses mains et m'a emmené? Pourquoi... Pourquoi il a fait du mal à ma maman ?"

Avant d'entendre ses mots déchirants, le jury...

Lire la suite


À lire aussi

Anouchka Delon maman : la bouleversante raison pour laquelle elle doit mentir à son fils de 2 ans
Laura Smet maman : pourquoi elle n'a pas donné le nom de Smet à son fils
Natasha St-Pier maman : rares confidences sur son fils Bixente

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles