Pourquoi The Weeknd ne pourra plus jamais être nommé aux Grammy Awards

Nawal Bonnefoy
·2 min de lecture

L'artiste, grand absent de la sélection des Grammy Awards 2021, a décidé de ne plus jamais concourir pour ces prestigieuses récompenses.

The Weeknd ne veut plus entendre parler des Grammy Awards. A deux jours de la cérémonie américaine, équivalent des Oscars mais pour le monde de la musique, l'artiste canadien a annoncé qu'il boycottait désormais ces prestigieuses récompenses.

Dans un article du New York Times, le chanteur a fait savoir qu'il ne souhaitait plus être en lice pour d'éventuelles futures nominations. "En raison des comités secrets, je ne permettrai plus à mon label de soumettre ma musique aux Grammys", a-t-il indiqué.

Cette décision fait écho à un tweet de The Weeknd remontant à novembre dernier, et dans lequel il accusait les Grammys d'être corrompus. Grand favori, notamment grâce à son tube Blinding Lights qui bat des records, le chanteur n'avait étonnamment été sélectionné dans aucune catégorie des Grammy Awards. "Les Grammys restent corrompus. Vous vous devez d'être transparents avec moi, mes fans et l'industrie...", avait-t-il alors écrit.

Beyoncé en tête des nominations

À la suite des déclarations de The Weeknd auprès du New York Times, Harvey Mason Jr., directeur général par intérim de la Recording Academy (qui organise les Grammy Awards), a réagi à la décision de la star.

"Nous sommes tous déçus lorsque quelqu’un est contrarié. Mais j'ajouterai que nous sommes en constante évolution. Et cette année, comme pour les années passées, nous allons sérieusement nous pencher sur une manière d'améliorer notre processus de remise des prix, y compris les comités d’examen des candidatures".

La cérémonie des Grammy Awards 2021 se tiendra ce dimanche aux États-Unis. Beyoncé a décroché neuf nominations, et est finaliste dans les catégories reines de Chanson de l'année et Enregistrement de l'année pour son album Black Parade, sorti en juin en pleines manifestations contre les inégalités raciales aux États-Unis. À 39 ans, elle a déjà remporté 24 Grammys et a été nommée 79 fois: elle est ainsi la femme la plus distinguée aux Grammys.

Beyoncé devance deux autres chanteuses pop, la Britannique Dua Lipa, et l'Américaine Taylor Swift, ainsi que le rappeur Roddy Ricch, auteur du hit The Box: ils ont remporté six nominations chacun lors des annonces 100% virtuelles organisées par la Recording Academy.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :