Pourquoi les réseaux sociaux font-ils craindre une pénurie de médicaments contre le diabète ?

Médicament antidiabétique injectable, l’Ozempic connaît aujourd’hui des pénuries au niveau mondial, a confirmé son fabricant le laboratoire Novo Nordisk à nos confrères de 20 Minutes. La cause ? Si le nombre de diabétiques dans le monde a augmenté ces dernières années (+15% en deux ans selon le Centre européen d’études du diabète), les influenceurs et les réseaux sociaux pourraient également en être responsables.

La popularité du produit vient du fait qu’il aurait (aussi) des vertus pour la perte de poids. La sémaglutide, molécule de l’Ozempic, a un effet "coupe-faim" notamment parce qu’elle permet de ralentir le passage des aliments de l’estomac vers l’intestin, limitant ainsi les montées de sucre après les repas. La prise de ce médicament peut aussi être responsable de nausées et de diarrhées, effets parfois recherchés par les personnes voulant perdre du poids.

Début octobre, c’est le milliardaire Elon Musk qui a vanté les mérités de ce produit. Et sur les réseaux sociaux, dont TikTok les vidéos faisant la promotion du produit fleurissent. Au point que les diabétiques ne peuvent plus se fournir et des pénuries sont progressivement constatées au niveau mondial. Au mois de mai 2022, les médecins australiens ont même été appelés à limiter la prescription aux personnes atteintes de la maladie seulement. "C’est en Australie que nous avons constaté les premières tensions d’approvisionnement. En France, elles sont arrivées (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Un nouveau virus hybride découvert : il est né de la fusion de la grippe et de la bronchiolite
Troubles menstruels liés au vaccin Covid : cas, effet secondaire avéré, à qui et comment les déclarer ?
CHIFFRES COVID FRANCE. Ce 31 octobre 2022 : cas, décès, les infos du jour en direct
Arthrose du genou : quand faut-il se faire opérer ?
10 réflexes pour se protéger du diabète