Pourquoi a-t-on mal à la tête pendant ses règles ?

La période des règles donne lieu à un cortèges de troubles plus ou moins invalidants, avant (syndrome prémenstruel), pendant voire après les règles. Les maux de tête par exemple, arrivent en têtes de liste des douleurs les plus fréquentes. Camille Tallet, sage-femme à Lyon et ostéopathe, livre ses conseils pour mieux les gérer.

Près de 90% de femmes subissent divers symptômes au moment de leurs règles : douleurs abdominales, troubles circulatoires, gonflement des seins, et maux de tête. Ces migraines, plus ou moins prononcées touchent environ une femme sur cinq. On les appelle des "migraines cataméniales". Elles sont liées à une chute brutale des œstrogènes mais leur origine n’a jusqu’à présent pas été clairement établie. "C’est un vrai symptôme, qu’on minimise la plupart du temps. Il n’y a rien de pire pour une femme qui en souffre que de s’entendre dire que c’est normal !", déplore Camille Tallet, sage-femme à Lyon.

Ne pas hésiter à consulter afin d'adapter sa contraception

Les céphalées peuvent se diviser en deux catégories. Celles qui passent avec du paracetamol ou de l'ibuprofène, et celles qui obligent les femmes à cesser toute activité et rester clouées au lit tellement la douleur est insupportable. "Les céphalées concernent des femmes qui réagissent plus violemment aux fluctuations hormonales du cycle. C’est cette sensibilité variable qui explique ces maux de têtes", indique la spécialiste. Il ne faut donc pas (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Qu'est ce que la clascotérone, ce médicament contre l'acné que l'Europe attend ?
Fin de l'état d'urgence sanitaire : ça veut dire quoi exactement ?
Cas contact Covid août 2022 : isolement, protocole, que faire ?
CHIFFRES COVID. Ce lundi 1er août 2022 : cas, les infos en direct
Comment éviter la somnolence au volant ? Une solution qui marche

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles