Pourquoi le "suicide apparent" de Jeffrey Epstein plonge les Etats-Unis dans l'incrédulité

Julie Rasplus

Stupeur aux Etats-Unis. L'affaire Jeffrey Epstein a connu un coup de tonnerre, samedi 10 août, avec le suicide du financier et figure de la jet-set américaine dans sa cellule du Metropolitan Correctional Center, la prison fédérale de Manhattan (New York). Début juillet, Jeffrey Epstein, 66 ans, avait été inculpé d'agressions sexuelles et exploitation sexuelle de mineures. Franceinfo revient sur les questions que pose sa mort soudaine.

Comment Jeffrey Epstein a-t-il pu mettre fin à ses jours ?

Jeffrey Epstein a été retrouvé "inanimé dans sa cellule", vers 6h30, samedi matin, a confirmé l'administration pénitentiaire, en évoquant "un suicide apparent". D'après le New York Times (en anglais), qui cite des responsables sous couvert d'anonymat, le financier s'est pendu. "Le personnel a immédiatement tenté de le ranimer", avant de le faire transporter à l'hôpital où sa mort a été prononcée, a ajouté l'administration pénitentiaire.

Le ministre de la Justice, William Barr, s'est dit "effaré" par la mort en détention du financier, qui "pose de graves questions". Il faut dire que le 23 juillet, Jeffrey Epstein avait déjà été retrouvé allongé sur le sol de sa cellule, blessé. Il portait des marques sur le cou. Certaines sources avaient alors assuré qu'il avait tenté de se suicider, mais ses blessures étaient sans gravité et il s'était présenté peu après à une audience. Il avait tout de même fait l'objet d'une surveillance particulière antisuicide et (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi