Pourquoi Stella, la fille de Jean-Paul Belmondo, a souffert de la différence d'âge avec son frère et sa sœur aînés

·1 min de lecture

Pas facile d’être une Belmondo… Stella, la cadette de Jean-Paul Belmondo, reconnaît qu’il n’est pas toujours facile de porter ce nom, même si elle est « très fière » d'appartenir à cette famille. À tout juste 18 ans, la jeune fille, qui est le sosie de sa mère Natty, poursuit ses études, qui semblent être sa priorité pour l’heure, comme elle l’expliquait dans les colonnes de Paris Match, dans une interview parue en novembre 2019. Inscrite à l’École internationale bilingue (EIB), Stella se verrait bien intégrer Sciences Po dans quelques années. Et pourtant, dans sa famille, ils sont nombreux à avoir choisi une voie artistique.

Ce qui ne manque pas de mettre la pression à la cadette : « Je ne sais pas si je vais pouvoir y échapper, mais il est vrai que, dans notre famille, tout le monde exerce plus ou moins un métier artistique », confie-t-elle à nos confrères. Au sujet de sa « place » justement, Stella Belmondo reconnaît par ailleurs qu’elle a souffert de la différence d’âge avec ses aînés : sa sœur Florence (59 ans) et son frère Paul (56 ans). « J’ai vécu comme une fille unique », confessait-elle dans les colonnes de Paris Match.

Lorsque sa mère a donné naissance à Stella, le 13 août 2003, Jean-Paul Belmondo était âgé de 70 ans. Quant à ses autres enfants, ils étaient déjà adultes. La petite fille n’a donc pas beaucoup partagé de moments avec eux, étant elle-même beaucoup plus jeune : « Même si nous nous réunissions de temps en temps, pour les anniversaires par exemple, des liens (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Anne Hidalgo : d'où vient sa brouille avec Emmanuel Macron ?
Jean-Paul Belmondo et Alain Delon : une dernière rencontre entre rires et tristesse
Jean-Paul Belmondo : un ami raconte "la tragédie" qu'a été son AVC pour sa femme et ses enfants
PHOTOS – Hommage à Jean-Paul Belmondo : sa famille, Brigitte et Emmanuel Macron, le cinéma français réunis dans l'émotion
Laurent Lafitte volontairement mystérieux : "Je ne veux pas la vie de Johnny"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles