Pourquoi les socialistes se déchirent-ils autour de la question de l'union de la gauche ?

© THOMAS SAMSON / AFP

Le Parti socialiste a décidé vendredi d’interrompre les discussions avec La France insoumise. Aucune date n’a été fixée pour la reprise des négociations quant à un accord en vue des législatives. Il y a eu un désaccord sur le fond, qui concerne essentiellement la question européenne et les retraites.

"Olivier Faure est fragilisé mais il ira jusqu'au bout"

En interne, au Parti socialiste, quatre lignes s’opposent. Celle d’Olivier Faure, le Premier secrétaire, partisan d’une union de la gauche. Sa volonté d’alliance avec LFI déplaît au sein de son parti, mais sa motion a été adoptée avec une large majorité, lors du dernier bureau national. "Il est fragilisé, mais il ira jusqu’au bout", confie un député.

En face, se trouvent Carole Delga et Anne Hidalgo . Elles refusent tout accord avec Jean-Luc Mélenchon . Secrètement, elles préparent des investitures dans leurs territoires contre les insoumis pour empêcher l’union.

>> Retrouvez Europe matin week-end - 6-8 en podcast et en replay ici 

Les éléphants du PS veulent l'implosion du parti

En coulisses, les éléphants du PS comme François Hollande, se tiennent prêts. Leur but : faire imploser le parti pour refonder une force de gauche. En vain, "leur poids médiatique est inversement proportionnel… à leur poids dans le parti", affirme un cadre. Reste une minorité issue d’Arnaud Montebourg et portée par la sénatrice Laurence Rossignol. Ces derniers sont impuissants dans les négociations malgré leur rassemblement. "Ils sont hors-jeu...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles