Pourquoi le sketch "les Chinois" de Gad Elmaleh et Kev Adams pose problème

Dominique Sopo
Pourquoi le sketch

Lorsqu'apparut pour la première fois le "sketch sur les Chinois" interprété par Gad Elmaleh et Kev Adams, une polémique initiée par une tribune d'Anthony Cheylan enfla sur la nature de ce sketch. Et il faut dire que ce dernier ne faisait pas dans la dentelle, puisque se contentant d'enfiler les clichés sur les Asiatiques, souvent ramenés génériquement aux "Chinois".

Le sketch n'est globalement pas drôle mais là n'est pas le problème, la perception de ce qui est ou non "drôle" étant d'ailleurs très relative. Ce qui est plus gênant, c'est que ce sketch enfonce les clichés plutôt que les dénoncer. Or nous ne sommes pas ici sur un sketch qui enfilerait des clichés sur les camionneurs ou sur les chasseurs. Nous sommes sur un sketch dont le sujet est une population susceptible d'être victime d'une hostilité en mots ou en actes dont on sait, puisqu'il s'agit d'une hostilité raciste, qu'elle peut aller jusqu'aux extrémités de la violence.

L'humour n'est pas l'empire de la déresponsabilisation. Il est même un empire aux effets réels sur la société, comme l'ont montré maints humoristes. Il n'y a qu'à se souvenir de Guy Bedos et de Sophie Daumier qui, dans "les vacances à Marrakech", dénonçaient le racisme anti-arabe. Il n'y a qu'à se souvenir de Gad Elmaleh lui-même, dont l'étoffe humaine, mêlant la judéité et la maghrébinité, lui a permis, à de nombreuses reprises et avec tout son talent, de produire des sketchs qui réparaient ce que la violence des rapports sociaux pouvait venir briser.

D'ailleurs, un de ses plus beaux sketchs sur le sujet, intitulé "I'm a moroccan", dénonce notamment les ... clichés!

Dans le "sketch sur les Chinois", en dehors de quelques timides mots – de désamorçage ? - sur le risque du racisme, rien de cette finesse et de cette tendresse des sketchs qui, bien loin de rire de telle ou telle "communauté", se rient des racistes ou utilisent l'art de la vanne pour créer une connivence entre individus perçus comme appartenant à des groupes distincts. Une...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post



En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages