Pourquoi le scandale Jamal Khashoggi pourrait déclencher la panique chez les princes saoudiens

Akbar Shahid Ahmed
Mohammed Ben Salman, le prince saoudien, le 15 avril 2018

INTERNATIONAL - Tandis que les critiques à l'encontre du prince saoudien Mohammed Ben Salman, alias MBS, se multiplient à travers le monde après la disparition du journaliste Jamal Khashoggi, Riyad garde le secret sur le scandale qui se joue en interne, notamment dans les différentes branches de la famille royale.

À en juger par la confusion récente autour du sort de l'ambassadeur saoudien aux États-Unis, il semblerait que l'affaire Khashoggi ait accru les tensions entre les membres de la famille royale, nées des réformes décapantes imposées par le prince héritier.

Mise à jour: Ce mercredi 17 octobre, Le Figaro, qui cite des sources diplomatiques à Paris et Riyad, rapporte qu'un "comité des sages" de la famille régnante des Saoud s'est réuni pour discuter de la crise Khashoggi. Au cœur des discussions, l'avenir de MBS, dont l'accession au trône pourrait être remise en question par cette affaire.

L'entourage de Mohammed Ben Salman resserre les rangs


L'ambassadeur Khalid Ben Salman, haut fonctionnaire saoudien à Washington et frère de MBS, a quitté les États-Unis la semaine dernière. Il ne reprendra pas son poste, indiquait lundi soir le New York Times. Mardi matin, CBS a diffusé un reportage allant dans le même sens. Les hauts responsables du ministère américain des Affaires étrangères ont toutefois affirmé aux journalistes de CBS et ABC qu'ils n'étaient au courant d'aucun changement. L'ambassade saoudienne à Washington s'est, quant à elle, refusée à tout commentaire.

Le retour de l'ambassadeur à Riyad laisse penser que l'entourage de MBS resserre les rangs. C'est le genre de signal manifeste qui en dit long sur l'état des relations au sein de l'élite du royaume.


Il a méthodiquement affaibli le pouvoir des autres branches de la famille


La famille Saoud régnante n'est pas très éloignée dans le temps du fondateur de l'État saoudien moderne, Ibn Saoud. Jusqu'ici, chacun des rois a été l'un de ses fils. Tout le monde s'attend à ce que MBS succède à...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post