Pourquoi la saison de "Koh-Lanta" qui se termine ce soir a autant marqué les esprits

Vincent Matalon

C'est irrévocable : débutée fin février, "Koh-Lanta" arrivera à son terme ce vendredi 5 juin. Anecdotique ? Pas vraiment. L'émission de téléréalité, dans laquelle des candidats doivent "survivre" le plus longtemps possible sur une île déserte tout en remportant des épreuves pour espérer empocher 100 000 euros, a connu cette année un engouement quasi inédit.

Pourquoi cette saison a-t-elle tant fait parler d'elle ? Franceinfo vous explique tout en cinq points. Attention si vous comptiez rattraper le visionnage de l'émission en différé : cet article contient des éléments de divulgâchage.

Parce que le confinement a fait exploser les audiences

Tournée entre la fin du mois d'avril et le début du mois de juin 2019, cette saison de "Koh-Lanta" a été diffusée à partir du 21 février dernier. Trois semaines et quatre jours après la diffusion du premier épisode, le gouvernement imposait un confinement strict à la population pour endiguer la pandémie de nouveau coronavirus sur le territoire.

Obligés de rester chez eux, de très nombreux Français ont visiblement choisi de s'évader en regardant les vingt participants de "Koh-Lanta" se démener sur l'archipel de Kadavu, dans les îles Fidji. C'est bien simple : le confinement a fait gagner jusqu'à 3 millions de téléspectateurs en plus au programme. Le 1er mai, pas moins de 7,6 millions de personnes ont ainsi suivi les aventures de Sam, Naoil ou Teheiura. Un record depuis six ans pour l'émission.

"Je le répète depuis (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi