Pourquoi la Révolution française a-t-elle commencé ?

La Révolution française est une conclusion brutale, mais logique, aux réflexions du siècle des Lumières et aux critiques de l'Ancien Régime. Quand la révolte se produisit, elle mit fin à 1 300 ans de règne monarchique, avec la ferme intention de mettre les Français sur un pied d'égalité. La société était divisée en trois classes : le clergé, les nobles et le tiers état. Or, les deux premiers, riches et privilégiés en tout, ne représentaient que 2 % de la population. Une injustice qu'une crise économique, politique et sociale allait remettre en cause.

À la fin du XVIIIe siècle, la France est endettée, notamment à cause des guerres en Europe et aux États-Unis. Les paysans et les bourgeois sont las d'être taxés et imposés plus que de raison, et les philosophes ont sévèrement remis en cause la monarchie. Sur le plan politique, les membres du Parlement de Paris, des nobles, renforcent leur pouvoir décisionnel. Suite à de mauvaises récoltes entre 1788 et 1789, le prix du pain s'envole. À cause de cela, les Français ne peuvent plus se nourrir. Le reste de l'économie, notamment le commerce de textile, se trouve à l'arrêt, provoquant faillites et chômage. Suivent la famine, la mendicité et des turbulences. Pour régler la dette publique, le roi Louis XVI veut imposer des réformes fiscales et faire payer plus d'impôts aux privilégiés. Forcément, la noblesse s'y oppose.

En 1789, le royaume est plus endetté que jamais. Le tiers état et la noblesse refusent de payer plus d'impôts. Louis XVI (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Égypte antique : la vérité derrière le culte des crocodiles sacrés
Guerre d'Indochine : capturé à Diên Biên Phu, cet homme a dû marcher 700 km !
Quelles ont été les conséquences de la peste noire en France ?
Les femmes utilisaient-elles déjà des sacs à main il y a 12 000 ans ?
Pourquoi la guillotine est-elle devenue un symbole de la Révolution ?