Pourquoi le projet de méga-bassines de Sainte-Soline est bien légal

Après trois jours de mobilisation, ils ont levé le camp . Les opposants au projet de méga-bassines ont quitté Centre Soline, dans les Deux-Sèvres. Mais ils promettent de revenir dès demain pour la reprise des travaux. Le projet, qui prévoit la construction de 16 bassines au total dans la région, doit permettre aux agriculteurs d'irriguer leurs champs.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Une fuite en avant pour les écologistes , qui conteste la légalité de ce projet. Pourtant, ces méga-bassines sont tout à fait légales. Leur construction est fortement encadrée puisque c'est le préfet de chaque département qui en valide la légalité, y compris pour la bassine de Sainte-Soline.

Nouvelle agriculture

La décision est prise après plusieurs feux verts, notamment celui de l'enquête publique qui a recueilli près de 450 observations. Deuxième feu vert : celui de la commission d'enquête préalable. Enfin, le parc naturel du Marais poitevin a également donné son avis face à la construction de ces 16 bassines. Un avis favorable pour ce dernier, qui estime que les bassins sont utiles à la préservation de la zone humide.

Fait rare, les travaux de la bassine ont pu démarrer avec l'assentiment des principaux opposants au projet puisqu'un accord avait été trouvé avec les autorités suite au recours déposé devant le tribunal administratif. La contrepartie, l'obligation, en théorie, de mettre en place des pratiques agricoles tournées vers l'agroécologie, qui vise à mettre ...


Lire la suite sur Europe1