Pourquoi la production de pâtes est-elle menacée ?

Au début de l'épidémie de Covid-19, au printemps 2020, de nombreux supermarchés français s'étaient retrouvés en rupture de stock de pâtes à cause des personnes qui multipliaient les achats de précaution.

Les fabricants français de pâtes alimentaires ont lancé un appel aux pouvoirs publics pour alerter sur une pénurie à venir de blé dur provoquée par les problèmes climatiques ayant touché le Canada et l'Europe.

C'est un cri d'alerte qui nous concerne tous, ou presque. Si nous avons connu les rayons de pâtes vides dans les supermarchés pendant le premier confinement à cause quand certains prenaient d'assaut cet aliment très prisé, les fabricants français de pâtes alimentaires s'inquiètent d'une vraie pénurie de pâtes. Un problème bien plus sérieux provoqué par les problèmes climatiques de plus en plus fréquents sur notre planète. "Le dérèglement climatique met en danger le marché des pâtes alimentaires", ont prévenu le Sifpaf (syndicat des industriels fabricants de pâtes alimentaires) et le CFSI (Comité français de la semoulerie industrielle), dans un communiqué publié lundi soir.

Alors qu'il représente à lui seul les deux tiers du commerce mondial de pâtes, le Canada a été touché cette été par une vague de chaleur inédite avec notamment le record historique de chaleur (49,6°C à Lytton) jamais enregistré dans le pays. Déjà responsable de la mort de plusieurs dizaines de personnes dans le pays, ce "dôme de chaleur" provoqué par le réchauffement climatique "devrait conduire à une récolte [...] de moins de 4,2 millions de tonnes, soit 32% de moins que la moyenne des cinq dernières années et près de 30% de moins que les prévisions du 20 juillet", selon les chiffres du bureau statistique canadien StatCan. 

"Il ne sera pas possible d'alimenter le marché mondial"

"Avec un stock historiquement bas, il ne sera pas possible d'alimenter le marché mondial avec des blés durs stockés", préviennent les industriels du secteur. De plus, les conditions météorologiques en Europe avec des pluies beaucoup trop abondantes n'arrangent pas la situation. Seulement 7,3 tonnes ont été récoltées sur le Vieux continent pour un besoin de 9,5 millions de tonnes à cause des pluies diluviennes ayant fortement réduit le potentiel de blé dur pour faire des pâtes. 

VIDÉO - Dr Christian Recchia : "Les pates trop cuites, ça fait grossir et c’est mauvais pour la santé. Il faut les jeter"

C'est d'ailleurs pour cette raison que le prix mondial de référence des blés a subi une augmentation de 30% en quelques semaines et devrait à nouveau augmenter quand le Canada aura terminé ses récoltes et confirmé une pénurie mondiale de blé dur, ont indiqué les industriels pastiers et semouliers, qui demandent à l'exécutif de mettre en place "un plan d'urgence" pour leur permettre d'assurer leur approvisionnement en blé français

En plus de trouver moins de pâtes dans les supermarchés et d'en avoir moins dans nos assiettes, leur prix pourrait donc exploser dans les semaines à venir.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles