Mais pourquoi préfère-t-on se faire diagnostiquer par Google, plutôt que par un médecin ?

![CDATA[Shutterstock]]

Quand vous êtes malade, que faites-vous ? Réponse A : vous allez voir votre médecin. Réponse B : vous attendez patiemment que ça passe. Réponse C : vous faites votre propre diagnostic à partir d'une recherche Google. A en croire une récente enquête Eurostat, les Européens choisissent souvent (pour 55% d'entre eux), la dernière option.

Entre 2011 et 2021, une forte poussée de recherches sur la santé a été observée en ligne en Europe : + 17 points, note Eurostat. La population étudiée sur cette enquête variait de 16 à 74 ans. En fonction des pays, les recherches ne sont pas aussi intenses. Les Finlandais sont ainsi les plus nombreux à se servir de cet outil pour se renseigner sur leur santé (80%), juste derrière arrivent les habitants des Pays-Bas (77%), les Danois (75%) et finalement les Chypriotes (74%).

Hausse importante des recherches de santé en ligne

Les chercheurs soulignent que Chypre, la République Tchèque, Malte ou encore l'Espagne sont les territoires où la recherche d'informations de santé en ligne a le plus augmenté ces dix dernières années.

Si l'enquête a été menée en 2021, à une période où la santé inquiétait le monde entier, du fait de l'épidémie de Covid-19, l'étude stipule que les recherches Internet ciblées sont personnelles. Il ne s'agirait pas de requêtes génériques sur l'épidémie.

L'étude ne répond pas à la question du "pourquoi ?" Mais peut-être que les confinements, en limitant les déplacements, y a contribué, (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Que sont vraiment les troubles du sommeil ?
Carte des pollens 2022 : en mai, c'est la fête aux graminées
Moustique-tigre : il est désormais présent dans 67 départements
Les femmes asthmatiques sont deux fois plus susceptibles de mourir d’une crise d’asthme, voici pourquoi
Le robot au service du cancer de la prostate

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles