Pourquoi le port de Toulon est-il privilégié par les autorités pour accueillir l'Ocean Viking ?

Qui du port de Marseille ou de Toulon accueillera l'Océan Viking, ce navire de l'ONG européenne SOS Méditerannée ? À son bord, plus de 200 migrants secourus en mer ces derniers jours. Et alors que le bras de fer politique entre Paris et Rome fait rage autour du sort du navire, la France ouvrira un de ses ports de la Méditerranée si aucun accord n'est rapidement trouvé.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Selon les informations d'Europe 1, le navire devrait accoster à Toulon dans le Var . Depuis quelques heures, la police aux frontières (la PAF) mobilise une grande partie de ses effectifs de la zone sud. Des agents de l'Ofpra, l'office français de protection des réfugiés et apatrides qui est en charge d'étudier les demandes d'asile, sont également en train d'arriver à Toulon.

Vaste zone militaire

Car la situation humanitaire est préoccupante. Parmi les 234 migrants, une cinquantaine d'enfants sont présents sur l'Ocean Viking. Si le maire socialiste de Marseille, Benoît Payan, s'est dit hier prêt à accueillir le navire humanitaire, Toulon, et son port militaire hautement sécurisé, semble avoir la préférence des autorités.

Cette vaste zone, inaccessible au grand public, est plus facilement contrôlable par les autorités. Et selon d'autres informations Europe 1, le dossier de l'Ocean Viking est dorénavant directement piloté par l'Élysée.


Lire la suite sur Europe1