Pourquoi le personnel de l'Education nationale, les parents d'élèves et les étudiants sont appelés à la grève mardi

franceinfo
·1 min de lecture

Ils protestent une nouvelle fois contre leurs conditions de travail. Le personnel de l'Education nationale est appelé à la grève, mardi 26 janvier, pour dénoncer une nouvelle fois ses conditions de travail, qui se sont encore dégradées avec la pandémie de Covid-19. Six organisations syndicales (FSU, FO, CGT, SUD, SNLC, Snalc), représentant trois enseignants sur quatre, appellent à la grève. Les parents d'élèves et les étudiants devraient se joindre à eux, pour protester contre la gestion de la crise sanitaire par l'exécutif. Franceinfo vous détaille les revendications de cette nouvelle journée de mobilisation.

Pour obtenir une revalorisation des salaires

Le principal objectif de cette nouvelle journée de mobilisation est d'obtenir une hausse des salaires des employés de l'Education nationale. Ceux des enseignants français sont inférieurs de 7% en début de carrière à la moyenne des pays de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). En septembre, Jean-Michel Blanquer avait annoncé 400 millions d'euros de revalorisation, visibles "dès janvier" sur les fiches de paie. Cette revalorisation doit être versée sous la forme d'une prime dégressive, allouée en priorité aux jeunes enseignants, mais "69% des personnels ne sont pas (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi