Pourquoi y a-t-il une pénurie de Doliprane ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Taking meds. Close up cropped shot of young lady hold glass of water prepare to swallow pill. Sick woman drink painkiller antidepressant fat burner supplement antibiotics use emergency contraception (fizkes via Getty Images)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Dans de nombreuses pharmacies, le Doliprane en gélules et sous forme pédiatrique est en rupture de stock.

Maux de tête, courbatures, fièvre, règles douloureuses… vous vous êtes récemment rendus en pharmacie pour trouver du Doliprane et calmer vos douleurs, mais n’avez pas pu mettre la main sur le médicament ? Vous n’êtes pas seul. "Il y a une pénurie et les deux produits les plus en rupture sont les gélules 1 000 mg et le Liquiz enfants, explique Pierre-Olivier Variot, le président de l'Union de syndicats de pharmaciens d'officine (USPO) à La Dépêche. Heureusement, le sirop avec la pipette doseuse est revenu mais il y a eu aussi une pénurie."

Ces problèmes de stock ne datent pas d’hier. Depuis plusieurs mois, la demande ne fait qu’augmenter. En cause, le Covid-19, la grippe et les maux de l'hiver qui ont conduit les Français à consommer davantage de paracétamol. Dans Midi Libre, Philippe Besset, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques, ajoute que le variant Omicron, très contagieux, a également joué un rôle. La ruée vers le Doliprane s’explique d’autant plus que les anti-inflammatoires non stéroïdiens comme l'ibuprofène sont déconseillés dans le traitement des symptômes du Covid-19.

Un retour à la normale mi-juin

La rupture d’approvisionnement ne vient pas de Chine et d’Inde, d’où la poudre est importée, note La Dépêche, mais de l’usine Sanofi qui aurait du mal à suivre la cadence. "J’ai du mal à comprendre qu'un laboratoire qui a d'aussi grandes capacités de recherche et de production ne soit pas capable, sur des délais supérieurs à quelques semaines, de remettre en place un processus industriel", s’étonne Eric Myon, le président de l'Union Nationale des Pharmaciens de France (UNPF), dans les colonnes du quotidien.

Pour faire face aux difficultés d’approvisionnement, les commandes devraient être limitées à 720 unités au maximum par pharmacie. Un retour à la normale est prévu courant juin 2022. En attendant, les patients peuvent se tourner vers l’Efferalgan ou le Dafalgan, fabriqués par UPSA , ou les marques génériques Viatris (ex-Mylan) ou Biogaran qui, eux, ne sont pas en rupture de stock.

VIDÉO - Dr Christian Recchia : "Il avait 35 ans, faisait un infarctus massif et n’avait qu’un seul signe : une douleur au coude gauche"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles