Pourquoi la peau de certaines orques est-elle orange ?

C'est un phénomène qui touche aussi bien les veaux (nom donné aux bébés orques) que les orques adultes. Alors que ces majestueux mammifères ont habituellement la peau noire et blanche, il arrive de voir des spécimens à la peau orangée. Des études ont montré que ce changement dans la pigmentation de la peau relevait du lieu de vie des orques, mais aussi de leur âge, et ce pour des raisons totalement différentes. En effet, toutes les populations d'orques de la planète n'arborent pas une peau orangée et la couleur orange des petits n'a rien à voir avec celle des adultes.

L'orque appartient à la famille des delphinidés. Longtemps catégorisée en plusieurs groupes, l'orque est désormais considérée comme une seule et même espèce, répertoriée sous le nom d'Orcinus orca. Elle est aussi appelée "épaulard" ou "orque épaulard". C'est une super-prédatrice au régime alimentaire carnivore qui se satisfait tout autant d'oiseaux marins que de phoques, voire de baleines. En fonction de son sexe, l'orque mesure de 7 à 10 mètres et pèse entre 4 et 8 tonnes. Elle vit majoritairement dans les eaux froides de l'hémisphère sud, en groupes familiaux de cinq à 20 individus. Comme chez les dauphins, l'orque possède son propre langage, sorte de dialecte, en fonction du lieu où elle réside.

La couleur orangée de la peau des orques se voit le plus souvent chez les petits. Au cours des premiers mois de leur vie, les veaux n'ont que peu de graisse sur le corps. À l'âge adulte, les orques possèdent une importante (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pourquoi parle-t-on d’ostéoporose chez les poules en fin de ponte ?
La Nasa et l'ESA s'allient pour créer un satellite qui aide à la préservation des espèces menacées
Australie : une communauté aborigène transforme en soupe le crocodile de 3,6 mètres qui les attaquait !
Piqûre de veuve noire : des chercheurs trouvent enfin un antidote
De quoi sont faits les bois des cerfs ?