Pourquoi Paris est-t-elle considérée comme la capitale des espions ?

·1 min de lecture

Paris et ses rues étroites, ses immeubles haussmanniens, sa foule compacte qui traverse qui la traverse chaque jour… et ses espions. La capitale française est en effet un endroit idéal pour les agents secrets qui souhaitent se cacher et récolter toutes sortes d'informations. À l'occasion de la sortie du hors-série du Parisien "Le Paris des espions et des agents secrets" en partenariat avec Europe 1, l'historien Bruno Fuligni, l'un des contributeurs de ce numéro spécial, était invité pour en discuter dans l'émission Culture-Médias

Paris, un "merveilleux labyrinthe"

Paris est une capitale. C'est donc logiquement que l'on retrouve en son sein les sièges des services secrets français et les ambassades étrangères. Mais la ville est aussi "cosmopolite", selon Bruno Fuligni, qui considère cela comme un atout "pour dissimuler toutes sortes d'activités clandestines". "Même en venant de très loin, vous pouvez facilement passer inaperçu dans la foule, monter une association, une société qui peut être la berlue, c'est-à-dire le faux-nez d'une organisation clandestine", poursuit-il.

Ainsi, les espions "se croisent et s'entrecroisent aussi bien dans les quartiers chics que dans les quartiers populaires", souligne l'historien. Les rues de la capitale française constituent "un merveilleux labyrinthe avec ses passages couverts, ses immeubles à double entrée, ses grandes gares et ses musées", décrit Bruno Fuligni. Un terrain de jeu rêvé pour les espions qui peuvent se rencontrer discrètement...


Lire la suite sur Europe1