Pourquoi Omicron pourrait être le dernier variant « préoccupant »

Cette meilleure capacité de propagation a été attribuée à des mutations de la protéine Spike – les projections en forme de champignon à la surface du virus – qui lui permettent de se lier plus fortement aux récepteurs ACE2. Les ACE2 étant des récepteurs situés à la surface de nos cellules, comme celles qui tapissent nos voies respiratoires, auxquels le virus s'attache pour entrer et commencer à se répliquer. Ces mutations ont permis aux variants Alpha puis Delta de devenir dominants au niveau mondial.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles