Pourquoi Olivier Véran a convoqué Martin Hirsch

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
Olivier Véran aurait convoqué Martin Hirsch, vendredi 2 avril (illustration).
Olivier Véran aurait convoqué Martin Hirsch, vendredi 2 avril (illustration).

En coulisse, les tensions s'accumulaient depuis une semaine. Selon Le Parisien, le patron de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris, Martin Hirsch, a été convoqué vendredi soir par le ministre de la Santé Olivier Véran. Le tête-à-tête aurait duré près d'une heure, le temps d'« une franche explication au parfum de recadrage », croit savoir le quotidien.

Le ministre de la Santé aurait peu goûté les échanges tendus entre le directeur général de l'AP-HP et Florian Bachelier. Le député LREM lui avait reproché, sur CNews, d'être « quasiment le directeur de campagne de madame Hidalgo ». « Campagne de calomnie », avait répondu Martin Hirsch au Parisien. L'entourage d'Olivier Véran siffle la fin de la récré : « L'épidémie bat son plein dans la capitale. Les Français attendent de nous d'être au travail et de les protéger. Ce n'est clairement pas le moment de perdre son temps ni son énergie dans quelques polémiques et autres passes d'armes. »

À LIRE AUSSIBéglé ? Et si on triait les médecins ?

Quelques jours plutôt, dans les colonnes du Journal du dimanche, le patron des hôpitaux de Paris signait une tribune, avec une quarantaine d'autres directeurs médicaux, affirmant la nécessiter de se préparer à « faire un tri des patients » face à la troisième vague épidémique. Un texte aux allures de reproches visant les autorités sanitaires. Pour de nombreux membres de la majorité, il s'agit même d'une « offensive politique » de Martin Hirsch, explique le journal. Une « offensive [...] Lire la suite